Je sais, pour être moi-même passée par là, que pousser la porte d’une box de CrossFit pour la première fois, pour prendre des infos et demander un cours d’essai, peut s’avérer très intimidant. Oui, même pour les Crossbabes intrépides que nous sommes ?

Entre l’allure de garage pas fini qu’ont parfois les salles, les habitués qui soulèvent des poids hallucinants ou enchainent les Double Unders comme je mange des pépitos, le bruit des barres qui retombent sur le sol, tous ces hommes musclés et torse-nus qui transpirent (ce n’est pas ce qui m’a le plus gênée…) et le coach qui pousse des cris d’encouragement à tout va, on peut se demander si on a bien fait de venir et si finalement on n’est pas plutôt faite pour l’Aquabike…

Que nenni, le CrossFit, sous ses airs de sport réservé aux athlètes, est vraiment à la portée de tout le monde quelque soit sa forme physique. En revanche, quand on débute, il est important de savoir quels critères observer afin de choisir la box dans laquelle on se sentira le mieux, et qui nous permettra de nous épanouir et d’atteindre nos objectifs de la manière la plus efficace.

Situation géographique et horaires

A moins que vous habitiez au fin fond de la Creuse, le boom actuel du CrossFit fait que vous devriez vous situer à une distance raisonnable d’une ou plusieurs boxes, ce qui vous permettra de comparer et de choisir celle qui vous convient le mieux. Même si vous êtes au départ ultra motivée et prête à tout pour faire votre WOD du jour, il y aura sans doute des moments ou cela vous demandera plus d’effort. Il vaut donc mieux s’assurer que vous rendre à votre entraînement soit le plus facile pour vous et ne vous fasse pas perdre de temps inutilement en trajets. De même, vérifiez bien le planning des WOD (Workout of the day) et assurez-vous que les WOD sont en nombre suffisant chaque jour, et qu’ils correspondent à vos horaires, car ce n’est pas forcément le cas. Enfin, vous n’en voyez peut-être pas l’utilité immédiatement, mais sachez que si vous êtes amenée à prendre goût à la discipline et que vous souhaitez renforcer votre travail par un entraînement personnel, vous aurez besoin d’utiliser la box aux plages horaire d’Open Gym. Ce sont les moments où il n’y a pas de WOD, mais où l’équipement est laissé à la libre utilisation des sportifs.

Programme d’introduction / Fondamentaux

Le CrossFit n’est pas un sport qui s’improvise. Il comporte de nombreux mouvements très techniques, notamment de gymnastique et d’haltérophilie, qui demandent rigueur et maîtrise afin de les exécuter correctement et d’éviter tout risque de mauvaise posture et de blessure. Il est absolument impensable de commencer à participer directement aux WOD sans avoir au préalable travaillé la technique de l’ensemble des mouvements propres au CrossFit. Si la box que vous visitez ne propose pas ce type de programme introductif, passez votre chemin, et vite…

Objectifs et suivi

Dès votre inscription, tout coach de CrossFit qui se respecte et qui est dans une démarche de qualité, se devra de prendre le temps de vous questionner sur votre objectif. Ceux-ci peuvent être multiples, de la simple remise en forme générale, à la perte de poids, en passant par l’envie de progresser afin de vous lancer dans la compétition. Le coach doit donc être conscient de ce que vous venez chercher à la box, et vous conseiller dans votre entraînement de manière précise afin de vous permettre d’atteindre ces objectifs de manière efficace. Et ce processus ne doit pas s’arrêter au moment de la signature du contrat, un bon coach s’assurera d’effectuer un suivi avec vous sur le long terme. Cela semble évident, mais le CrossFit étant parfois victime de son succès, une box bondée peut parfois rendre cette individualisation plus compliquée.
Si au bout de quelques mois vous constatez que vous n’évoluez pas, posez-vous les bonnes questions !

Matériel et agencement de la box

Pour cela, fiez-vous à votre bon sens en observant la quantité de matériel disponible, l’espace dont dispose la box, mais aussi sa vétusté et la propreté des installations. En effet, même si les box de CrossFit se caractérisent par leur aspect “garage ou hangar sans chichis” et ne demandent pas les dernières machines de musculation hors de prix, un entraînement de qualité demande un minimum d’équipement. Il doit y avoir des barres en nombre suffisant, des médecine balls et des kettlebells avec des poids variés pour s’adresser à tous les niveaux de performance, un rig suffisamment spacieux etc. Ces éléments sont loin d’être anecdotiques car ils conditionnent entièrement la façon dont va se dérouler votre WOD. Si vous n’avez pas le bon médecine ball, le bon poids de kettlebell et une barre à votre hauteur pour les tractions parce qu’ils sont déjà pris, vous serez obligée de vous entraîner avec des poids trop lourds ou trop légers, et croyez-moi, cela peut être très inconfortable et gâcher votre WOD en plus d’être contre-productif… Pas cool !

Variété et qualité de la programmation

La différence entre une bonne box et une box excellente tiendra souvent à la qualité de sa programmation, et de l’élaboration de ses WOD. N’hésitez pas à demander si la programmation est pensée sur une semaine ou quinze jours, car ce sera la garantie d’avoir un programme variant au maximum les types de mouvements, la durée des entraînements et l’intensité de ces derniers. Si vous vous retrouvez à faire toujours les mêmes mouvements compilés à la va-vite, sans déceler de logique particulière, c’est sans doute que vous êtes au mauvais endroit. Soyez également attentives à ce que les entraînements intègrent systématiquement une partie “skills” où vous aurez l’occasion de travailler la technique et la qualité de vos mouvements, ou encore d’améliorer votre mobilité.

Prise en charge des blessures

Le CrossFit n’est pas un sport où vous risquez de vous blesser plus que dans un autre contrairement aux idées reçues. Mais le risque existe, et il est important que vos coachs soient à même de vous aiguiller sur la manière de les gérer de la manière la plus efficace possible. Une box de qualité devra normalement disposer d’un réseau de professionnels de confiance pour vous permettre de prendre la blessure en charge. Le coach sera aussi attentif à adapter les mouvements et les exercices à vos éventuelles faiblesses physiques, et ne devra en aucun cas vous laisser travailler si vous ressentez la moindre douleur. On fait du CrossFit pour se dépasser certes, mais pas pour se faire mal !

Ambiance !

Il est évident que la Crossbabe poursuit de manière implacable ses objectifs et qu’elle va à la box pour tuer le WOD telle une véritable machine… OK, mais si on arrive à se détendre en même temps et mater quelques beaux gosses c’est quand même mieux, et si on se fait des potes et qu’on est content de les voir, ça ne peut qu’aider à la motivation.

Chaque box aura sa propre ambiance, et son mode de fonctionnement, certaines plus familiales, d’autres plus dans la discipline et la rigueur. A vous de choisir ce qui vous convient le mieux, suivez votre instinct, demandez quand est prévu le prochain apéro, et si quand vous allez prendre vos renseignements personne ne vous salue, il sera peut-être plus judicieux de passer votre chemin et d’aller dans un endroit un peu plus fun !

Bonne chance dans votre recherche de la box parfaite les Crossbabes ! N’hésitez-pas à me dire quels critères sont indispensables dans votre choix, ce que vous aimez particulièrement dans votre box, ou encore ce que j’aurais oublié, ma liste n’est sans doute pas exhaustive…

 

#crossfit #critères #box #programme #crossbabe

– L’équipe Crossbabe